CONNAISSEZ VOUS ? LE HOCKEY SUB AQUATIQUE

Association en relation avec cette actu: 
CLERMONT HOCKEY SUB

Le jeu oppose, dans une piscine, deux équipes, pendant deux mi-temps de 10 à 15 minutes en fonction de l'âge. Le but du jeu est de progresser, en apnée, en poussant ou en passant un palet, à l'aide d'une crosse spécifique afin de le faire entrer dans le but adverse. Les buts sont posés sur le fond aux extrémités de la piscine.

Les joueurs sont au nombre de 6 par équipe, puis jusqu’à 4 remplaçants sur le bord de la piscine. L'équipe est, en France, composée de trois défenseurs (le pivot droit, l'arrière (centre) et le pivot gauche) et de trois attaquants (l'ailier-droit, l'avant-centre et l'ailier-gauche).

À la suite de certaines fautes, un joueur peut être sanctionné par une « prison », réduisant ainsi le nombre de joueurs de son équipe dans l'eau. Lorsqu'un joueur est en prison, il est assis sur une chaise à l'extérieur de la piscine. Le temps de prison, en fonction de la gravité de la faute, peut être d'une minutes, 2, 5 ou une expulsion définitive.

tuba avec un protège bouche, des palmes, un bonnet spécifique à chaque équipe qui protège les oreilles (bonnet de water-polo), un gant protecteur et une crosse (souvent différentes en fonction du style de chacun) (~ 30 cm de longueur).

La crosse devait, jusqu'en 2009, être faite dans un matériau flottant, le plus souvent en bois de frêne ou de hêtre ). Depuis 2009, ce n'est plus obligatoire. Ainsi, aujourd’hui, les crosses sont souvent en matériau composite, à base de résine et de fibre de verre.

Depuis peu, il est obligatoire d'avoir un protège-dents, fixé sur le tuba souple, lors des compétitions officielles.

Le palet mesure environ 8 cm de diamètre et 5 cm d'épaisseur. Il pèse 1,3kg, environ.